Stage : Création et valorisation d’un sentier botanique – Projet CORACINES Nouragues

Offre d'emploiAnimateur , Scientifique , Stage
Stage : Création et valorisation d’un sentier botanique – Projet CORACINES Nouragues

Objectif du stage dans le cadre du projet CORACINES :

Identifier des plantes et essences à valoriser sur le sentier botanique du camp Arataï puis créer un livret et des outils (panneaux, signalétiques) d’interprétation en s’appuyant sur des données scientifiques (publications et données protocolées en lien avec les Nouragues). Les outils créés devront permettre une autonomie d’interprétation pour le futur public visiteur du camp Arataï (touristes, scolaires…).
Calendrier de la mission : 4 à 6 mois, à partir de mars ou avril 2022
Lieu du poste :
Bureau basé à l’ONF (Montabo-Cayenne). Travail régulier avec les collègues basés au GEPOG à Rémire-Montjoly et au Totem de la Canopée des Sciences à Cayenne. Terrain aux Nouragues (communes de Régina-Kaw et Roura).
Département : Guyane française (973)
Recruteur : Office National des Forêts (ONF)

Contexte :
La réserve naturelle des Nouragues protège 105 800 ha de forêt tropicale humide, dans l’intérieur de la Guyane. Elle est cogérée par l’Office National des Forêts (ONF) et le Groupe d’Etudes et de Protection des Oiseaux en Guyane (GEPOG). L’équipe est constituée d’une conservatrice, basée à l’ONF, d’une chargée de mission EEDD, d’un chargé de mission scientifique et de deux gardes-techniciens, tous basés au GEPOG. Une station scientifique située au coeur de la réserve est gérée par le CNRS. Les deux sites d’accueil Pararé et Inselberg proposent des infrastructures permettant un accès facilité aux chercheurs internationaux qui viennent étudier le fonctionnement de l’écosystème forestier tropical. Le camp Arataï, situé plus en aval de la station de recherche, sur la rivière Arataye, fait l’objet d’un projet de réouverture au public (formation, écotourisme, scolaire…). Il s’agit du projet CORACINES.
Accessible après 3 à 7 heures de pirogue depuis Régina, le camp Arataï avait été créé en 1995 à l’entrée de la réserve naturelle des Nouragues, pour assurer un rôle de relais entre le monde de la recherche et le grand public. Après une longue période sans activité (2006-2013), le site reprend vie progressivement depuis 2014 grâce aux liens entre la réserve et les acteurs locaux. Grâce à l’octroiement de financements de l’Europe (FEDER), de l’Office de l’Eau de Guyane, du CNES et de la Préfecture (montant total du projet à 722 173.85 €), le projet CORACINES (CO-Réinventer l’Arataï entre Citoyenneté, Nature, Éducation et Savoirs) a pu débuter en mars 2021 après de longues années de montage. Le projet battra son plein en 2022, porté par la Canopée des Sciences et les gestionnaires de la réserve naturelle des Nouragues, l’ONF et le GEPOG. Il s’articule autour de trois objectifs : reconstruire des infrastructures, accueillir de manière expérimentale in situ, créer et adapter des outils de médiation scientifique.
Cette offre de stage s’intègre dans le 3ème objectif via la création d’outils pédagogiques et immersifs.

Missions du stage :
Sous la responsabilité hiérarchique de la conservatrice (ONF) et de la chargée de mission EEDD
(GEPOG), avec une collaboration étroite avec l’experte botaniste de l’ONF et la chargée de mission
médiation scientifique de CORACINES (Canopée des Sciences), le.la stagiaire devra :

1) Prendre en main l’existant (ancien livret, identification des plantes et essences sur place) :

  •  Comprendre ce qui avait déjà été réalisé « à l’époque du camp Arataï » en récupérant auprès de l’experte botaniste de l’ONF et de la chargée de mission EEDD le contenu et les réflexions menées sur le carnet « de l’époque ». Comprendre l’articulation du livret avec les thématiques de sensibilisation qui avait été proposées (épiphytes, plantes médicinales, arbres remarquables…)
  • Comprendre et s’imprégner de ce qui a été réalisé sur le camp depuis :
    – Identification des plantes remarquables sur le sentier (appui d’un inventaire précédent + nouvel inventaire à mener)
    – Récupération de dessins naturalistes réalisés avec les jeunes de la MFR lors de chantiers natures pour les intégrer au livret final.

2) Cibler les plantes/essences à valoriser en s’appuyant sur des données scientifiques existantes (résultats des publications en lien avec la botanique et les Nouragues)

3) Créer le contenu pédagogique du sentier botanique (livret et panneautage) :

  • Définir les thématiques et informations qui articuleront le livret
  • Rédiger le contenu texte et réunir les illustrations (dessins, photographies)
  • Penser le panneautage sur le terrain, avec intégration paysagère

4) Obtenir les livrables du projet (mise en page graphique et impression du livret, balises poteaux, panneaux) :

  • Faire maquetter et imprimer le livret en lien avec des prestataires (le.la stagiaire sera toujours épaulé.e par la conservatrice et la chargée de mission EEDD) : rédaction d’ un cahier des charges pour mise en concurrence, suivi du travail de l’infographiste, lien avec prestataire imprimeur, jusqu’à l’impression finale.
  • Faire le lien avec les prestataires pour la création de poteaux, panneaux, signalétique
    sur le sentier (le.la stagiaire sera épaulé.e par le conducteur de travaux de l’ONFSylvétude)

5) Mettre en place sur le terrain le balisage et tester le livret in situ

  •  Mettre en place le balisage sur le sentier, avec l’appui des gardes-techniciens de la
    réserve
  • Tester le livret et son usage avec les visiteurs du camp (les jeunes des chantiers nature,
    les enseignants, ou les visiteurs divers du camp) et recueillir les retours pour une
    amélioration future si besoin

Gratification : selon le taux de gratification en vigueur au 1er janvier 2022.
Le.la stagiaire ne sera pas logé.e ni nourri.e sauf lors des missions de terrain et déplacements professionnels. Il.elle devra être autonome pour venir au bureau sur Cayenne à l’ONF ou à Rémire-Montjoly au GEPOG, ou au Totem, à la Canopée des Sciences, à Cayenne.
La réserve, via le projet CORACINES prendra en charge les déplacements et les hébergements (transports en voiture et pirogue) lors de déplacements professionnels et missions de terrain. Une voiture ONF ou GEPOG sera mise à disposition pour les déplacements professionnels.

Coordonnées :
ONF Sylvétude, Réserve de Montabo
BP 70002
97 307 Cayenne Cedex

Personne encadrante :
Jennifer Devillechabrolle, conservatrice de la réserve
jennifer.devillechabrolle@onf.fr
06 94 24 26 02
05 94 25 70 74
Candidature à soumettre par adresse mail à jennifer.devillechabrolle@onf.fr avant le 28/02/2022.