Qui sommes nous ?

Suivant les recommandations du Préfet et du Président de Région, Universcience a désigné en juin 2012 la Canopée des Sciences en qualité de Pôle Territorial de Référence (PTR) pour la Guyane. Ce processus de désignation d’un PTR a eu lieu dans chaque région de France. La mission d’un PTR est de tisser des liens entre les acteurs de la culture scientifique, technique et industrielle œuvrant sur son territoire (association, collectivités, service de l’Etat, etc.) et d’accompagner leurs actions dans une démarche de mise en réseau et de mutualisation de moyens. Le PTR se veut un carrefour d’échanges et de réflexions ouvert à toutes structures ou personnes intéressées.

Désignation

Chaque PTR est désigné par le préfet de région après consultation du Président du Conseil régional, du Recteur, du DRAC (directeur régional des affaires culturelles) et du DRRT (délégué régional à la recherche et la technologie). La stratégie du PTR Guyane est pilotée par le comité d’orientation de la Canopée des Sciences.

Objectifs

En encourageant le partage de bonnes pratiques et la mutualisation de ressources, en facilitant le dialogue entre les acteurs au niveau territorial et national, le pôle territorial favorise une plus grande visibilité de la culture scientifique et technique pour un meilleur impact auprès des publics.

Missions : animateur, médiateur, formateur

Le PTR participe à l’animation du réseau territorial de culture scientifique, technique et industrielle. Il mobilise les acteurs de son territoire sur des échéances stratégiques nationales (forums, évènements…). Il veille à la mise en œuvre des opérations définies au niveau national, en convergence avec les orientations stratégiques régionales.

Il renforce les liens entre les étudiants et les savoirs, savoir-faire et processus scientifiques et techniques. Il incite les jeunes filles à s’orienter vers les filières scientifiques et techniques où elles sont minoritaires. Il aide les jeunes à se maintenir sur les territoires éloignés. Il promeut la culture du débat public concernant les questions scientifiques et techniques, notamment sur les questions socialement vives. Il vise à transmettre la culture scientifique et technique au plus grand nombre. Il travaille à la mise en réseau des acteurs, à la mutualisation, au partage d’expertise sur le territoire et à la création de lien avec les régions et le niveau national. C’est un travail de coordination.

Il participe à la professionnalisation de la médiation scientifique, technique et industrielle, à tous les niveaux de formation : de l’animateur d’activités scientifiques et techniques en accompagnement scolaire ou périscolaire, au jeune chercheur restituant ses travaux pour le grand public.

portail de la culture scientifique, technique et industrielle

La Canopée relaye actuellement sur son site internet l’actualité scientifique locale, un agenda des principaux évènements et propose quelques sources d’informations objectives sur les thèmes abordés.

Ce site web doit maintenant évoluer avec le développement du CCSTI afin de proposer de nouvelles fonctionnalités indispensables pour assumer les missions confiées aux PTR. Il devra en 2013-2014 permettre de partager avec un public plus large des documents à caractère scientifique grâce aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) : annuaire des acteurs et agenda interactif, podcasts, web TV, documentaires, interviews ou simples documents à télécharger… Il sera le relais guyanais du portail numérique national d’Universcience.

participer aux grands événements

La Canopée et ses partenaires s’impliquent dans les évènements labellisés à l’échelle locale ou nationale :

  • La Fête de la Science (Coordination régionale)
  • Nuits de l’Orientation (CCIG et Rectorat)
  • Village EDD pour la Semaine du Développement Durable (Conseil Général et DEAL)
  • Contribution régionale au Débat National sur la Transition Energétique (GENERG)
  • Fête de l’énergie (EIE – PNRG)

Le bureau

(DEPUIS l’AG du 02/11/2018)

  • Président : Yannick ESTEVEZ
  • Vice-Présidente : Chantal BERTHELOT
  • Vice-Président : Damien DAVY
  • Trésorier : Jean François LAMANDIN
  • Trésorier Adjoint : Gildas PAUMIER
  • Secrétaire Générale: Clarisse BRIGOT
  • Secrétaire Générale Adjointe : Marie-Line GOBINDDASS

Le Conseil d’administration

(DEPUIS l’AG du 02/11/2018)

  • Yannick ESTEVEZ
  • Chantal BERTHELOT
  • Damien DAVY
  • Jean François LAMANDIN
  • Gildas PAUMIER
  • Clarisse BRIGOT
  • Marie-Line GOBINDDASS
  • Michelle HAMBLIN
  • Eric GASSIES
  • Gérard PREVOT
  • Patrick LECANTE

L’équipe opérationnelle

  1. Maurice LAROCHELLE, Directeur Général
  2. Marc ANIZOT, Responsable administratif et financier
  3. Bernard GISSINGER, Communication
  4. Olivier MARNETTE, Conseiller CSTI (DAC/Rectorat/CCSTI)*
  5. Manuel GOBILLOT, Architecte numérique (Rectorat/CCSTI)*
  6. Tommy ALBARELLO , Chef de projet médiation CSTI
  7. Siméon MONERVILLE, [Camopi] Médiateur scientifique & culturel
  8. Pierre PANSERIEU, [Cayenne] Médiateur scientifique et numérique
  9. Anthony PLENET, [Cayenne] Médiateur scientifique & culturel Junior
  10. Shakel KING, [St Laurent] Médiateur scientifique & culturel Junior
  11. Benson MATOO [St laurent] Médiateur scientifique & culturel Junior
Une partie de l’équipe de la Canopée des Sciences, à Camopi lors de la fête de la Science 2019
La bonne humeur lors d’une rencontre entre les équipe de Cayenne et celles de Saint Laurent du Maroni, à l’occasion d’une formation sur la microscopie.

La Canopée des Sciences adresse ses remerciements à tous ses partenaires institutionnels, publics, privés ou associatifs. Tous ont contribué de façon déterminante, financièrement, par la mise à disposition de moyens conséquents, ou par leur engagement à nos cotés, au développement du Centre de Culture Scientifique Technique que mérite la Guyane !

Nos partenaires

CNES-CSG, Europe (FEDER), Rectorat, Direction des Affaires Culturelles, Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie, Région Guyane, Universcience, Université Antilles-Guyane, GIS IRISTA, Guyane Technopole, Guyane 1ère, Université de Bourgogne, Électricité de France, Air Guyane Express, APROSEP, GRAINE Guyane, Café de la Gare, Bar des Palmistes, ainsi que le Conseil Général et les mairies de Cayenne, Grand-Santi, Iracoubo, Kourou, Régina, St Laurent du Maroni… Sans oublier les structures associatives, les médias et bien sûr les centaines de personnes ayant bénévolement contribué à la réussite d’actions coordonnées par la Canopée !


VALORISER LA RECHERCHE ET LA GUYANE

FAIRE CONNAÎTRE LA RECHERCHE EN GUYANE

La restitution au grand public des avancées de travaux de recherche menés dans notre région est un objectif majeur de la Canopée. Pour accomplir cette mission, le CCSTI bénéficie d’une collaboration essentielle avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche rendue possible par la présence en Guyane de sa Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie (DRRT).

L’implication régulière de Mme ROBIN, missionnée par la DRRT auprès de la Canopée a ainsi été déterminante pour mobiliser l’ensemble des chercheurs présents sur le territoire, aussi bien à l’occasion de la Fête de la Science que pour les actions menées tout au long de l’année.

Les cafés des sciences mensuels et les conférences proposés par la Canopée sont des plateformes d’échanges attractives, autant pour les chercheurs que pour le grand public. Ces rendez-vous permettent d’établir un dialogue simple et convivial entre le monde de la recherche et la société civile.

ORGANISMES DE RECHERCHE AYANT PRÉSENTÉ LEURS TRAVAUX

■   CNES-CSG (Centre National d’études Spatiales – Centre Spatial Guyanais)
■   MNHN (Muséum National d’Histoire Naturelle)
■   INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives)
■   CIRAD (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement)
■   CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) :
– Station de recherche des Nouragues
– OHM Observatoire Homme-Milieu
■   IRD (Institut de Recherche pour le Développement)
– LAMA (Laboratoire des Moyens Analytiques)
■   IPG (Institut Pasteur de la Guyane)
■   UAG (Université Antilles Guyane):
– CRILLASH (Centre de Recherches Interdisciplinaires en Langues Arts et Sciences Humaines)
■   UMR QUALITROP (Qualité et valorisation des Produits Végétaux Tropicaux)
■   UMR ECOFOG (Ecologie des forêts de Guyane) :
– LSNA (Laboratoire des Substances Naturelles Amazoniennes)
– L3MA (Laboratoire des Matériaux et Molécules en Milieu amazonien)
– LEC (Laboratoire d’Ecologie des Communautés)
■  UMR AMAP (Botanique et bioinformatique de l’Architecture des Plantes, Herbier de Guyane)
■  UMR ESPACE-DEV (Imagerie satellitaire)


PROMOUVOIR LA RÉGION EN FRANCE ET À L’ÉTRANGER

La Canopée contribue au rayonnement de la Guyane au niveau national en travaillant régulièrement avec des structures de renommée mondiale. Les échanges avec ces interlocuteurs sont pour eux autant d’occasions de mieux appréhender la richesse et les spécificités géographiques, démographiques, culturelles et linguistiques de la Guyane. Ils réalisent tous l’incroyable potentiel de notre région et les défis à relever en termes de vulgarisation et diffusion scientifique.

QUELQUES INTERLOCUTEURS DE LA CANOPÉE

■   Académie des Sciences
■   Muséum National d’Histoire Naturelle
■   Université Paris Sud – Orsay
■   Université de Bourgogne
■   Université des Antilles et de la Guyane
■   Ecole Normale Supérieure Paris
■  Universcience (Palais de la découverte – Cité des sciences)
■   Conseil National de la Culture Scientifique, Technique et Industrielle
■   Pôles Territoriaux de Références des 23 autres régions de France
■   AMCSTI (Association des Musées et Centres pour le dév. de la CSTI)
■   OCIM (Office de Coopération et d’Information Muséale)
■   At@Bristol (Bristol – United Kingdom)
■   Exploradome (Vitry-sur-Seine)
■   Espace des Sciences (Rennes)
■   Carbet des Sciences (Martinique)
■   Archipel des Sciences (Guadeloupe)

 


LABEL SCIENCE ET CULTURE, INNOVATION

Auquel la Canopée des Sciences pourra prétendre après deux ans d’existence et d’activités significatives en matière de diffusion de la Culture Scientifique Technique et Industrielle…

Pour connaître les critère d’attribution du label SCI, consulter le site du Ministère de l’Enseignement Supérieur et le la Recherche dont émane la brochure ci dessous :
Science et Culture Innovation

Label délivré par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Brochure sur le site du MESR.

“Doté d’un caractère national, le label Science et Culture, Innovation marque la reconnaissance de l’Etat envers des structures qui sont réparties sur l’ensemble du territoire français, en métropole comme dans les collectivités territoriales d’outre-mer.

Le label Science et Culture, Innovation a été attribué pour la première fois en 2008. A l’issue de cette première session, 26 centres de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI) ont été labellisés.

Les centres de science labellisés sont de tailles et de natures diverses : associations, mais aussi services municipaux et départementaux ou rattachés à une grande école. Tous ont au moins deux ans d’existence et s’adressent à tous les publics, en s’attachant à couvrir un large spectre de thématiques et de disciplines scientifiques


LE MOT DU DÉLÉGUÉ RÉGIONAL À LA RECHERCHE ET À LA TECHNOLOGIE

Promouvoir la Culture Scientifique, Technique et Industrielle auprès des jeunes et du grand public est considéré par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche comme un objectif prioritaire pour notre région, répondant à une volonté exprimée à maintes reprises par les Guyanais lors des récentes assises de la recherche.

Le rôle d’un Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle (CCSTI) est distinct et complémentaire de celui des structures de recherche, d’éducation et de formation.

  • Auprès des jeunes, la Canopée des Sciences a pour objectif de développer le goût des sciences, de sensibiliser à la démarche scientifique et de susciter des vocations scientifiques encourageant les jeunes Guyanais à emprunter des parcours d’excellence. C’est une condition sine qua non pour voir émerger demain les talents et les compétences indispensables pour pourvoir localement les postes à responsabilité de chercheurs, d’ingénieurs et de techniciens supérieurs en Guyane.
  • Pour le grand public, les leaders et décideurs, le rôle de la Canopée des Sciences est de faire connaître au plus grand nombre les recherches effectuées en Guyane et les technologies développées par nos industriels. La Canopée des Sciences se doit sans parti pris de donner objectivement les clefs d’une culture scientifique accessible permettant de déchiffrer les enjeux, de restituer les résultats de la recherche sans en gommer la subtilité ou simplifier à outrance la complexité de la science en marche sur notre territoire.

La Canopée doit absolument s’intégrer au réseau existant et agir en partenariat avec tous les acteurs de la diffusion scientifique déjà implantés sur le territoire : enseignants, associatifs, industriels, chercheurs… Ce partenariat trouve son point d’orgue lors de la fête de la science qui comparativement à toute autre région de France, mobilise ici un nombre exceptionnel de participants compte tenu de la population et de sa répartition sur notre immense territoire.

Dès sa première année d’existence, La Canopée des Sciences s’est mise en devoir de remplir ces différentes missions et d’opérer ce rapprochement entre science et société qui était trop peu développé en Guyane et quasiment absent hors des agglomérations du littoral. La Canopée des Sciences s’est ainsi donné comme objectif d’irriguer l’ensemble du territoire, d’œuvrer à Cayenne comme dans les plus petites communes de l’intérieur, par un programme d’animations itinérantes en camion et en pirogue.

Qui veut la fin met les moyens. L’Europe, l’Etat, la Région Guyane, le Conseil Général et le CNES encouragent vivement et financièrement le développement du CCSTI. Sans ces appuis, aucune action n’aurait pu avoir lieu.

La science est un plaisir et un jeu, les Guyanais y ont droit, longue vie au CCSTI de Guyane !

Didier FOURNIER


Présentation de l’association

Article 1 : Constitution

La constitution de l’association La Canopée des sciences, centre de culture scientifique, technique et industrielle en Guyane, fait l’objet d’une déclaration publiée au Journal officiel du 16 juin 2012.

Article 2 : Dénomination

L’association est dénommée : La Canopée des sciences, centre de culture scientifique, technique et industrielle en Guyane. Elle pourra être désignée par le sigle : CCSTI
La désignation simplifiée La Canopée des sciences peut être utilisée.

Article 3 : Objet social

La Canopée des sciences est un outil de cohésion sociale, en contribuant à l’adéquation rapide des sociétés en mutation, aux contraintes de l’évolution technologique et numérique moderne.

Elle a pour but d’apporter une réponse aux enjeux de l’innovation sociale en assurant à l’échelle régionale le développement, la promotion et la diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle, auprès des publics les plus larges, avec une attention particulière aux jeunes, ainsi qu’aux personnes en situation de fragilité ou de handicap.

La Canopée des sciences a pour mission de favoriser les échanges entre la communauté scientifique, le monde de l’entreprise ou de l’industrie, et le public. Cette mission s’inscrit dans une démarche de partage des savoirs, de citoyenneté active, permettant à chacun d’aborder les nouveaux enjeux liés à l’accroissement des connaissances.

Dans ce contexte, La Canopée des sciences s’attache tout particulièrement à la mise en évidence des implications et des conséquences de cette évolution sur l’environnement du citoyen.

Par les actions qu’elle met en place, La Canopée des sciences contribue à la valorisation du territoire et suscite l’émergence d’une prise de conscience individuelle, au profit d’un avenir collectif, en améliorant la connaissance de la science et de ses enjeux par les citoyens.

A ce titre, La Canopée des sciences poursuit une approche pluridisciplinaire et transversale de la notion de sciences et de techniques et engage des démarches de partenariat et de mise en oeuvre permettant d’impliquer une multitude de publics, diversifiés dans leurs origines et leurs implantations géographiques.

Article 4 : Siège social

Elle a son siège social à la Direction des Affaires Culturelles de la Guyane, située au 4, rue du Vieux Port, à Cayenne.
Il peut être transféré partout ailleurs en Guyane. Le changement de siège social à l’intérieur du département relève d’une décision du conseil d’administration, ratifiée par l’assemblée générale.

Article 5 : Durée

Sa durée est illimitée.

Article 6 : Moyens d’actions

La Canopée des sciences pourra prendre en charge toute action pour réaliser son objet.
Les moyens d’action de l’association sont :
✓ des conférences, des débats ;
✓ des groupes de réflexion, d’étude ou de production ;
✓ des publications, des reportages, des expositions ;
✓ la participation aux manifestations scientifiques locales, nationales ou internationales ;
✓ la création d’événementiels innovants à caractère culturel ou scientifique ;
✓ l’implication directe dans les actions de diffusion des filières d’enseignement scientifique ;
✓ la coopération régionale, nationale et internationale avec le réseau des partenaires à vocation similaire, en privilégiant la mise en place de conventions pluriannuelles ;
✓ toute autre action de médiation, de communication, de formation, de diffusion et de vulgarisation permettant d’atteindre les objectifs.e travaux de recherche menés localement et la promotion des savoirs traditionnels à caractère scientifique ou technique sont des priorités. Les sciences humaines sont ici essentielles. Une attention particulière est portée aux jeunes pour susciter chez eux des vocations.

(En date du 03/07/2019)


Conseil d’orientation

Le Comité d’orientation est constitué par :

  • Le Recteur de l’Académie ;
  • Le Directeur des Affaires culturelles de Guyane ;
  • Le Président de l’Université de Guyane;
  • Le Délégué Régional Recherche et Technologie ;
  • Le Président de Région Guyane ;
  • Le Directeur général du Centre Spatial Guyanais ;
  • Le Directeur du GIS IRISTA ;
  • Tout autre représentant d’organisme participant régulièrement au financement de l’association.

Il a pour fonction d’aider les instances de la Canopée à concevoir ses programmes annuels et pluriannuels. Il donne également un avis conforme sur les propositions d’orientation générale de l’activité de la Canopée.

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site, par exemple pour enregistrer vos préférences sur la politique de gestion de vos données personnelles.

gdpr

Mesure d'audience

Ces cookies sont déposés par nos prestataires nous permettent de mesurer l'audience et d'analyser les circuits de navigation.

_ga, _gat, _gid