Centre de Culture Scientifique, Technique et industrielle

Un Centre de ressources humaines, matérielles et logistiques.
Une force d’animations itinérantes, scientifiques, techniques et industrielles pour toutes les communautés de Guyane.

Selon la charte Universcience, quelles que soient leur implantation et leur taille, les CCSTI doivent satisfaire à trois exigences fondamentales, qui correspondent à leur cœur de métier, à leurs missions et à leur mode de     gouvernance.

  • Ils sont chargés d’animer le réseau de culture scientifique, technique et industrielle à l’intérieur d’un périmètre bien identifié (région, département…) ;
  • Ils sont acteurs de la médiation scientifique, technique et industrielle et du dialogue science-société. Ils assurent le rôle de médiateur entre le monde de la recherche et de l’innovation et l’ensemble des composantes de la société ;
  • Ils ont un système d’organisation leur permettant d’assurer une bonne gestion des ressources humaines et financières, de définir et de mettre en œuvre des actions de culture scientifique et technique dans le cadre d’une stratégie claire et solide.

Pour stimuler la curiosité scientifique dans tous les domaines, la Canopée propose des ateliers thématiques mobilisant plusieurs disciplines : biologie, écologie, mathématiques, physique-chimie, histoire des sciences et techniques… La conception des animations repose sur le choix de thèmes en lien direct avec le quotidien et l’environnement immédiat des publics rencontrés. Les participants aux ateliers ont le plaisir de découvrir en manipulant eux-mêmes des dispositifs expérimentaux de qualité exceptionnelle.

Les animations sont élaborées pour permettre une parfaite articulation entre les ateliers proposés et les programmes de l’éducation nationale. Chaque animation est déclinée sur plusieurs niveaux: discours et supports associés aux expériences sont adaptés en suivant les objectifs des cycles d’apprentissage dans les matières scientifiques. Ceci permet aux enseignants d’envisager une intégration à leur progression pédagogique des notions abordées dans le cadre de ces ateliers ludiques et spectaculaires.

Dans une région où la langue nationale n’est que l’une des 19 langues usitées, la Canopée adapte son discours aux connaissances et aux repères culturels des publics rencontrés. Pour les communautés non francophones, elle mobilise un intervenant en langue locale qui explique les termes scientifiques et répond aux questions du public. Nous avons eu l’immense plaisir de constater, autant sur le littoral que sur le haut Maroni, en terres bushinengué et amérindienne, combien ce souci permanent de rendre accessible le discours tenu, était apprécié par les bénéficiaires des animations.

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site, par exemple pour enregistrer vos préférences sur la politique de gestion de vos données personnelles.

gdpr

Mesure d'audience

Ces cookies sont déposés par nos prestataires nous permettent de mesurer l'audience et d'analyser les circuits de navigation.

_ga, _gat, _gid