Retours sur la fête de science 2018 en Guyane

Mis en ligne le
Retours sur la fête de science 2018 en Guyane

Retour sur la Fête de Science 2018 en Guyane

Publié sur le site du CNRS Guyane par Gaelle FORNET (à lire ICI avec les photos en prime…!)

L’édition 2018 de La fête de la Science s’est tenue en Guyane du 10 au 18 novembre, dates communes à tout l’Outre-mer. L’offre s’est montrée particulièrement riche et le public a largement répondu présent. Présent le 10 novembre sur le Village des Sciences à l’Université de Guyane, à Cayenne, L’USR LEEISa portait dix actions dont 3 au titre du LabEx Ceba et 2 au titre CNRS pour l’UMR EcoFoG. Découvrez ci-dessous nos ressources :

1. Ateliers Mer – Est-ce que les océans deviennent acides ?

Porteur : Morgana Tagliarolo et Anna Le Joncour, IFREMER-USR LEEISa

Saviez-vous que les océans ont un rôle fondamental dans la régulation du climat ? Les océans peuvent absorber une grande partie du dioxyde de carbone libéré dans l’atmosphère par l’Homme (combustion du charbon et pétrole). Quand le CO2 est dissous dans l’eau il forme des composants qui rendent la mer de plus en plus acide. Venez découvrir sur nos ateliers comment on peut mesurer cette « acidité » et ses effets sur la vie dans les océans.

2. Atelier Mer – Experimentarium© : Les poissons de fond en Guyane

Porteur : Vincent Vallée, IFREMER-USR LEEISa

Vincent Vallée est doctorant en écologie marine à Ifremer. C’est un passionné des océans, il n’a jamais vécu ailleurs qu’au bord de la mer. Et pour ne jamais quitter cet environnement, il a choisi d’étudier les océans et leurs habitants pour faire de sa passion son métier. Le but de son travail est de décrire les changements qui s’opèrent sous les effets de la pêche et du changement climatique au sein des communautés de poissons qui vivent au fond de la mer au large de la Guyane. Il proposera durant cette édition de la FDS de mener les ateliers développés par la formule Experimentarium© dans le cadre de la formation reçue en 2017

3. FEDER OYAMAR – Le littoral de L’Ouest Guyane vu du ciel

Porteur : Morgane Jolivet, CNRS-USR LEEISa

Morgane Jolivet propose une exposition des plus belles photos aériennes prises par ULM depuis le début de sa thèse dédiée à l’étude du morphodynamisme des littoraux sableux de Guyane. Les photos sont également choisies pour leur valeur explicative, pour illustrer une problématique de dynamique du littoral de Guyane. Elles seront commentées par une petite fiche explicative et des schémas. Cette expo est réalisée dans le cadre du projet OYAMAR qui s’intéresse aux dynamiques anthropiques et environnementales sur le littoral Guyanais et les deux estuaires Maroni et Oyapock.

+ PDF de l’expo « Le littoral vu du ciel » de Morgane Jolivet FDS2018

4. FEDER OYAMAR – La face cachée de l’Habitat en Guyane : A la rencontre des quartiers spontanés de Saint-laurent du Maroni, à l’encontre des idées reçues

Porteur : Marion Comptour et Jérôme Fozzani, CNRS-USR LEEISa

« Insalubrité, risque, insécurité, informalité, étalement urbain… ». Les quartiers spontanés de Saint-Laurent du Maroni renvoient souvent une image négative. Un des objectifs de l’exposition est de questionner cette idée préconçue. A partir de photographies prises dans les différents quartiers spontanés de Saint-Laurent du Maroni, nous pourrons faire réfléchir le public sur les thématiques d’écologie et d’économie de ces quartiers entre habitat diffus, agriculture urbaine, utilisation de matériaux de récupération, gestion de l’eau et des déchets. Des photographies d’images satellites montrant la densité des habitats dans les quartiers seront intégrées. L’aspect cartographique sera également présenté afin d’illustrer les dynamiques via des diachronies et des SIG. Cette exposition invite à une perception nouvelle et donne à réfléchir. Elle est réalisée dans le cadre du projet OYAMAR qui s’intéresse aux dynamiques anthropiques et environnementales sur le littoral Guyanais et les deux estuaires Maroni et Oyapock.

+ PDF de l’expo « La face cachée de l’habitat en Guyane » de Marion Comptour et Jérôme Fozzani FDS2018

5. Assainissement végétalisé en Guyane : le traitement des eaux usées du littoral au cœur de la forêt amazonienne

Porteur : Gérald Lacombe et Mélissa Gerodolle, ETIAGE Guyane avec le CNRS-USR LEEISa et l’Office de l’Eau de Guyane

Ce projet propose de découvrir sur un stand du Village des sciences le principe de fonctionnement d’un filtre planté adapté aux spécificités guyanaises, de l’arrivée des eaux usées brutes à la valorisation des boues. La présentation de la partie R&D se fait en partenariat avec le CNRS sur l’assainissement en site isolé, selon le modèle développé sur la station scientifique des Nouragues.

+ PDF Bâche pédagogique EXSITEMP FDS 2018

+ Plus de ressources sur le dispositif EXSITEMP aux Nouragues

6. LabEx CEBA – Si je t’attrape je te mange – le lien entre prédation, évolution et biodiversité

Porteur : Mathieu Chouteau, CNRS-USR LEEISa

Ce projet repose sur l’utilisation d’un jeu vidéo interactif et de plusieurs affiches afin de faire découvrir à un grand public les concepts évolutifs responsables de l’énorme richesse biologique de la Guyane. Nous allons capturer l’intérêt du public en présentant l’immense diversité de couleurs présentes chez les papillons et les grenouilles de Guyane, et présenterons comment les prédateurs (selon la théorie de Darwin) mènent à l’évolution de couleurs vives ainsi qu’à la ressemblance parfaite entre espèces très distinctes (mimétisme). L’accès libre à 2 arcades de jeu vidéo permettra aux enfants et adultes de se mettre dans la peau d’un oiseau prédateur de papillons et de faire évoluer la couleur des papillons d’une forêt tropicale.

+ d’info : http://heliconius.org/evolving_butterflies/

7. LabEx CEBA LONGTIME – La grande enquête aux Nouragues

Porteur : Pauline Garrigou et Jennifer Devillechabrolle, Réserve naturelle des Nouragues, avec Jeanne Brancier, CNRS-USR LEEISa

Cette animation portée par la RNN-Réserve naturelle des Nouragues assure le continuum de « la grande enquête aux Nouragues – projet LongTime, Labex-CEBA » et valorise les recherches menées dans la Réserve. Elle consiste en l’organisation/création d’ateliers éducatifs pour enfants et adultes en lien avec les chercheurs du projet LongTime. Les ateliers seront proposés à l’Eco-Musée de Régina, accompagnés une présentation des travaux menés par Jeanne Brancier, post-doctorante sur le projet LongTime. Une présentation est également prévue au Village des Sciences le 10 novembre à Cayenne.

+ Retour en images sur la Fête de la Science 2018 à Régina

8. LabEx CEBA – La forêt regardée

Porteur : Bettina Lê, CNRS-USR LEEISa, avec l’artiste Julie Boileau

Ce projet consiste à valoriser les photographies réalisées par Julie Boileau dans le cadre d’un projet artistique mené en immersion aux Nouragues en 2018, financé par le LabEx CEBA. Dans le cadre de ce projet, neuf photographies font l’objet d’une impression sur bâche en très grand format. Cinq de ces bâches seront exposées à L’UG et quatre autres dans l’espace public en centre ville de Cayenne. A l’UG, le LabEx CEBA animera en complément un stand en lien avec la thématique de la forêt le jour de l’inauguration de la FDS.

+ d’info : site LabEx CEBA

9. FEDER SEXTONIAEDES : Valorisation d’une bioressource guyanaise : le bois de grignon

Porteur : Emeline Houël CNRS-UMR EcoFoG et Gaëlle Fornet, CNRS-USR LEEISa

Ce projet vise à présenter lors d’une conférence tout public le projet scientifique FEDER SEXTONIAEDES qui porte sur la valorisation des résidus de scierie et les bioressources extractibles du bois de grignon, connues pour leur rôle insecticide naturel. Le projet scientifique, succédant au projet FEDER INSECTICIDES a pour objet d’aboutir à une formulation chimique entièrement naturelle exploitable par l’industrie comme composant insecticide.

+ PDF de la conférence FDS2018 de Emeline Houël

+ PDF Kakemono FEDER SextoniAedes FDS2018

10. FEDER BING : Connaître et valoriser la biodiversité négligée de Guyane

Porteur : Jérôme Orivel, CNRS-UMR EcoFoG, Gaëlle Fornet, CNRS-USR LEEISa et le GIE Com au Carré.

Le projet FEDER BING a pour objet la découverte de la biodiversité négligée de Guyane, c’est-à-dire la biodiversité qui n’est pas emblématique, telle que fourmis et champignons. Ce projet comporte un volet entièrement dédié à la valorisation de cette biodiversité auprès du public, pour qu’il apprenne à la connaître et soit sensibilisé à son importance pour la qualité des écosystèmes. Dans ce contexte nous proposons pour l’édition FDS 2018 une conférence ainsi que le lancement d’ateliers à développer sur l’année pour le public scolaire.

+ PDF du kakemono BiNG FDS2018

Plus d’info sur la Fête de la Science 2018 en Guyane

+ Communiqué de presse

+ Programme sur le site de La Canopée des Sciences, CCSTI de la Guyane et coordination de la Fête de la Science

+ Affiche de la Fête de la Science 2018

+ Retour en Images sur la FDS208 en Guyane (Ajout 22/11/18)

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site, par exemple pour enregistrer vos préférences sur la politique de gestion de vos données personnelles.

gdpr

Mesure d'audience

Ces cookies sont déposés par nos prestataires nous permettent de mesurer l'audience et d'analyser les circuits de navigation.

_ga, _gat, _gid