Observer l’eau aux Nouragues : le projet NOE

Mis en ligne le
Observer l’eau aux Nouragues : le projet NOE

Le projet NOE, entre sciences et lutte contre l’orpaillage illégal

Comment évaluer l’état de conservation des forêts et cours d’eau guyanais?

Le projet NOE s’est monté en 2018, financé sur dotation de la réserve (subvention DGTM) et subvention exceptionnelle de l’Office de l’Eau de Guyane (OEG). Son objectif est d’évaluer l’impact de l’orpaillage illégal sur la qualité des eaux du nord des Nouragues. En début d’année 2020, le bureau d’étude Hydréco a été missionné pour effectuer des mesures physico-chimiques (turbidité, température, oxygène dissous, ph), et pour réaliser un premier inventaire ichtyologique mais aussi de diatomées et de macro-invertébrés d’eau douce, sur les 4 sites suivants :
– rivière Mazin en cœur de réserve et très impactée par l’orpaillage illégal,
– rivière Blanc, frontière Nord-Est de la réserve, impactée par l’orpaillage illégal comme légal, en bordure de réserve qui ne bénéficie d’aucune zone tampon
– rivière Brodel, frontière Nord-Ouest de la réserve, intacte de toute activité minière
– rivière Haute-Comté, à la confluence de Brodel et Blanc

Au total, 39 kilomètres auront été parcourus à pieds, pour pouvoir accéder aux sites de prélèvements qui permettront d’acquérir les connaissances indispensables au suivi de l’état écologique des cours d’eau dans le nord de la RNN des Nouragues (rivières Mazin, Blanc, Brodel, Haute-Comté).

Comment éradiquer l’orpaillage illégal dans les espaces protégés, notamment ceux gérés par l’ONF ?

En Octobre 2020, 3 agents de la Réserve Naturelle Nationale des Nouragues (salariés ONF et GEPOG) ainsi que 2 agents, spécialisés orpaillage, de l’Unité Spécialisée Nature (USN)-ONF se sont rendus dans le Nord des Nouragues, accompagnés par 4 légionnaires du 3ème Régiment étranger d’infanterie (REI) des Forces armées de Guyane (FAG). L’objectif de cette mission est double :
1) récolter des données scientifiques en collaboration avec des chercheurs du CNRS de Toulouse, de la Rochelle, ainsi que du Muséum d’Histoire naturelle de Paris et du Zoo de Vienne.
2) collaborer avec les services de l’Etat impliqués dans la lutte contre l’orpaillage illégal en comprenant mieux le terrain et ainsi améliorer les missions d’interventions par la suite

Retrouvez le projet NOE sur le site de la réserve naturelle des Nouragues

Un exemple du suivi et de l’identification des poissons aux Nouragues ( On parle d’inventaire ichtyologiques)

 

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site, par exemple pour enregistrer vos préférences sur la politique de gestion de vos données personnelles.

gdpr

Mesure d'audience

Ces cookies sont déposés par nos prestataires nous permettent de mesurer l'audience et d'analyser les circuits de navigation.

_ga, _gat, _gid