Les mardis de l’Espace

Date de l'événement : Du au
Horaires : 19h30
Lieu : Olé la Terre
Organisateur : La Canopée des Sciences, le CNES, le Centre spatial Guyanais
Intervenant : CNES, Sandrine Richard, Cécile Dechoz

La biodiversité au centre spatial Guyanais

Biodiversité au CSG : cherchez la petite bête !

 Avec ses grandes étendues de forêt tropicale humide mais aussi une forte diversité d’habitats (savanes sèches et humides, mangroves, vasières, îlots rocheux), le domaine du Centre spatial guyanais possède une richesse floristique et faunistique d’une valeur remarquable.
60 espèces de mammifères non volants,509 espèces d’oiseaux, 64 espèces d’amphibiens, 44 espèces de reptiles, 92 poissons d’eau douce et 220 espèces d’insectes
 
Dans le cadre d’une démarche volontaire pour mieux connaître et valoriser son patrimoine naturel sur le long terme, le CNES a mis en œuvre un plan de gestion sur son domaine au CSG pour la période 2010/2020.
 
Pas moins de 60 espèces de mammifères non volants – dont le Jaguar (Panthera onca) et le Grand Fourmilier (Myrmecophaga tridactyla) – , 509 espèces d’oiseaux, 64 espèces d’amphibiens, 44 espèces de reptiles, 92 poissons d’eau douce et 220 espèces d’insectes ont été recensés.
 

Comment le CNES s’engage pour préserver ce patrimoine remarquable ?

Vous en saurez plus en participant au Mardi de l’espace le 24 novembre 202 à 19h30 au restaurant Olé la Terre.
  • Sandrine Richard, expert senior Environnement au CNES : Titulaire d’un doctorat et après 15 années de recherche et d’études sur la qualité de l’eau et les gaz à effets de serre au laboratoire Hydréco à Petit Saut, Sandrine Richard a rejoint le CNES en 2005. La protection de l’environnement du CSG est maintenant son cœur de métiers : études de l’impact des différentes activités, connaissance du milieu naturel et plus récemment le développement durable.
  • Cécile Dechoz, ingénieure Environnement au CNES : Après une formation d’ingénieure aéronautique et spatiale, Cécile Dechoz a passé plusieurs années à travailler la tête dans les étoiles, sur l’observation de la Terre par satellite, puis sur les radars de la base de lancement au Centre Spatial Guyanais (CSG). Elle a reposé les pieds sur Terre mi-2019 pour travailler dans le domaine de la protection de l’environnement du CSG, notamment en participant à la rédaction du plan de gestion de la biodiversité et aux études sur milieux naturels au CSG.

 

Cécile Richard-Hansen, chargée d’étude sur la faune de Guyane à l’ONCFS*, explique le partenariat avec le Parc Amazonien de Guyane pour étudier les «pécaris à lèvres blanches» -appelés cochons-bois en Guyane-, à l’aide de pièges, posés dans l’enceinte du Centre Spatial Guyanais.

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site, par exemple pour enregistrer vos préférences sur la politique de gestion de vos données personnelles.

gdpr

Mesure d'audience

Ces cookies sont déposés par nos prestataires nous permettent de mesurer l'audience et d'analyser les circuits de navigation.

_ga, _gat, _gid