Campagne en mer par OSL

Date de l'événement : Du au
Lieu : Océan atlantique, Guyane
Organisateur : Ocean Sciences Logistic

Une étude de la faune marine Guyanaise

Les campagnes en mer menées au large de la Guyane mettent en évidence l’exceptionnelle diversité des communautés de cétacés et d’oiseaux marins qui fréquentent le territoire

Plusieurs campagnes en mer ont été réalisées ces dernières années au large de la Guyane, de la côte au milieu océanique, afin d’améliorer les connaissances sur les cétacés et les oiseaux marins qui fréquentent la ZEE (Zone Economique Exclusive) : la campagne du GEPOG (2011-2012), celle de la cellule COHABYS de l’Université de La Rochelle (janv.-mai 2018) et celle de l’association OSL (juin-nov. 2018). Dans le cadre d’une étude financée par les Fonds Européens pour le Développement Régional et la DEAL de Guyane, ces observations ont été compilées et analysées.

Les résultats montrent que les eaux guyanaises sont fréquentées par des communautés d’oiseaux marins et de cétacés d’une diversité exceptionnelle

Les résultats montrent que les eaux guyanaises sont fréquentées par des communautés d’oiseaux marins et de cétacés d’une diversité exceptionnelle : 5 familles et 16 espèces de cétacés ont été identifiées ainsi que 7 familles et 30 espèces d’oiseaux marins. Parmi elles, 2 espèces de cétacés et 8 espèces d’oiseaux marins sont classées dans la liste rouge des espèces menacées à l’échelle mondiale et/ou régionale (UICN, 2017).
La distribution et la phénologie des principales espèces ont été étudiées ainsi que la variabilité spatiale et saisonnière des communautés. Ces analyses montrent par exemple que le plateau continental constitue en saison sèche une zone de nurserie pour les baleines à bosse de l’Atlantique Sud ou encore que le tombant est un site d’estivage majeur pour les populations caribéennes de sternes fuligineuses.

Sterne fuligineuses © Vincent Rufray

La Guyane a donc une responsabilité importante vis-à-vis de la préservation de la biodiversité de la grande faune marine outremer.

La Guyane a donc une responsabilité importante vis-à-vis de la préservation de la biodiversité de la grande faune marine outremer. Cependant, beaucoup reste à faire pour mieux la connaître et renforcer sa protection sur le territoire. Une voie serait par exemple d’augmenter la surface d’aires marines protégées, qui se limite pour le moment, hors zone littorale, à la Réserve Naturelle de l’île du Grand Connétable.

➡️ Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page du projet sur le site de l’association Ocean Science & Logistic (OSL) 🐳 :

 

Retrouvez les ressources de l’INEE (Institut écologie et environnement) du CNRS sur cette vaste thématique de l’océan, livres, articles, publications scientifiques, vidéos, photos, etc….

➡️ Accéder à la biliothèque de ressources scientifique sur les océans 🔎 

 

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site, par exemple pour enregistrer vos préférences sur la politique de gestion de vos données personnelles.

gdpr

Mesure d'audience

Ces cookies sont déposés par nos prestataires nous permettent de mesurer l'audience et d'analyser les circuits de navigation.

_ga, _gat, _gid