Arts du feu – Restauratrices du patrimoine

Date de l'événement :
Horaires : De 18h30 à 20h30
Lieu : Café de la Gare, 52 av. léopold Héder, Cayenne
Organisateur : Service Régional d'Archéologie (DAC Guyane), Institut National du Patrimoine, Canopée des Sciences
Intervenant : Martine Bailly, Marie-Anne Loeper-Attia, Marie Grima, Julia Jouet, Agathe Petit, Célia Casado, Marie Fays et Adeline Fournal (INP); Nicolas Payraud et Michelle Hamblin (SRA-DAC), Olivier Marnette (CCSTI)

techniques DE restauration du patrimoine

A l’occasion d’un chantier-école organisé à Cayenne par le Service d’archéologie de la Direction des Affaires Culturelles de Guyane et l’Institut National du Patrimoine, Le CCSTI vous invite à rencontrer 6 jeunes professionnelles et leurs formatrices de l’INP. Ce café de sciences exceptionnel fera la part belle aux formations, aux métiers et aux techniques de restauration du patrimoine liées aux arts du feu : céramiques, verre, émail et métal n’auront plus de secrets pour vous ! Venez nombreux échanger avec nos 8 restauratrices, lors d’un échange sous forme de « speed-meeting », face à quelques objets patrimoniaux Guyanais pris en charge par ces spécialistes lors du chantier-école.

EURO 2016 : demi finale France Allemagne… REMARQUE IMPORTANTE EN CAS DE PROLONGATIONS DU MATCH !

OUI ! la canopée des sciences et ses partenaires ont pleinement conscience qu’un évènement sportif capital sera diffusé ce même jeudi 7 juillet à partir de 16h (heure de Guyane)…Dans l’hypothèse d’une victoire sans appel en 90 minutes : les innombrables Fans de Café des Sciences ET de foot pourront se ruer au café de la gare juste à temps ! Dans l’hypothèse de prolongations venez néanmoins avant 19h … Une demi heure de courtoisie sera négociée avant de lancer le café des sciences pour attendre les fans de foots ET de café des sciences !!!

Chantier-école en Guyane : conservation-restauration

Arts du Feu: Céramiques, verre, émail et métal

Dépôt archéologique de Cayenne : du 25 juin au 9 juillet 2016

logo MCC

Six élèves restauratrices de l’Institut National du Patrimoine, encadrées par deux enseignantes de l’INP responsables de la spécialité « Arts du feu », auront pour mission la stabilisation-restauration de l’état de conservation des collections sélectionnées pour leur intérêt scientifique et/ou leur état d’altération. Michelle Hamblin, (Service d’archéologie, DAC Guyane) et Nicolas Payraud, (Conservateur régional d’archéologie) accueilleront les étudiantes et les enseignantes de l’INP.

Qu’est-ce que l’Inp ?

logo INP

L’Institut national du patrimoine est un établissement d’enseignement supérieur du ministère de la culture et de la communication. Il a pour mission le recrutement par concours et la formation initiale des conservateurs du patrimoine de l’État, de la fonction publique territoriale et de la Ville de Paris ainsi que la sélection, également par concours, et la formation de restaurateurs du patrimoine habilités à travailler sur les collections publiques. La formation dans un même établissement à ces deux métiers étroitement complémentaires est une originalité unique en Europe.

L’Inp propose également un très large éventail de formations permanentes pour les professionnels du patrimoine, français et étrangers. Il est aussi un lieu de diffusion culturelle à travers des conférences et des colloques qui sont autant d’occasions de travailler avec d’autres institutions patrimoniales et universitaires, françaises et étrangères.

Enfin, l’Inp inscrit ses missions et ses actions dans un réseau de coopérations internationales, en envoyant ses élèves en stage à l’étranger, en recevant des stagiaires étrangers, et en exportant ses formations et son expertise.

Formation des restaurateurs : Métier passion

Les restaurateurs interviennent sur la matière des œuvres et objets ayant une valeur patrimoniale, afin de les transmettre aux générations futures. Ils agissent lorsque cette matière est menacée et que le vieillissement, les accidents, les remaniements ont fragilisé les œuvres, perverti ou masqué leur image. La plupart exercent leurs fonctions dans le secteur privé. Certains d’entre eux peuvent intégrer un grand laboratoire ou une importante institution patrimoniale. Admis sur concours, les élèves restaurateurs suivent à l’Inp une formation de 5 ans pour acquérir les bases théoriques, scientifiques et pratiques nécessaires à la restauration d’œuvres et objets patrimoniaux. La formation conduit au Master restaurateur du patrimoine.

Visite au département des restaurateurs de l’INP

Le département accueille également, dans le cadre d’échanges pédagogiques internationaux, des élèves étrangers. Le département des restaurateurs est installé dans la manufacture des Allumettes d’Aubervilliers, un site industriel du XIXe siècle entièrement réhabilité pour les besoins de la formation initiale et permanente des restaurateurs du patrimoine, élèves et professionnels.

 

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site, par exemple pour enregistrer vos préférences sur la politique de gestion de vos données personnelles.

gdpr

Mesure d'audience

Ces cookies sont déposés par nos prestataires nous permettent de mesurer l'audience et d'analyser les circuits de navigation.

_ga, _gat, _gid