Sciences dans l’assiette

Sciences dans l’assiette

La vie des sols cultivables

Bien qu’ils permettent à une végétation luxuriante de se développer, les sols pauvres et acides du plateau des Guyanes sont d’une telle fragilité que leur exploitation agricole est très délicate.

Que deviennent les millions de tonnes de débris végétaux et de matière organique accumulées à l’ombre des forêts amazoniennes? Le public est invité à mener l’enquête sur les mécanismes assurant durablement la fertilité de nos sols cultivables.

Les microscopes mis à disposition permettent au public de creuser la question et de découvrir l’incroyable biodiversité des micro-organismes insolites, des bactéries aux collemboles, qui vivent naturellement dans le sol ou dans un bac de compostage. Ces observations introduisent la notion de cycle de la matière par décomposition organique et mise à disposition d’éléments chimiques assimilables par les plantes.

 

Chimie vitaminée !

Les plantes poussent, fructifient et nourrissent d’autres organismes tels que… Nous ! L’être humain consomme avant tout des fruits pour leur goût sucré agréable, des fruits sources d’énergie et de vitamines essentielles au fonctionnement de son corps. Le programme Sciences dans l’assiette comporte un deuxième volet expérimental invitant le public à s’intéresser à la star des vitamines, dont l’absence dans l’alimentation des marins a causé la mort de milliers d’entre eux aux temps des grandes explorations: la vitamine C.

Les propriétés antioxydantes de la vitamine C sont expliquées en manipulant un modèle moléculaire qui permet de localiser les groupements d’atomes actifs et de comprendre le mécanisme chimique d’oxydo-réduction. Le public enfile la blouse blanche pour comparer par dosage colorimétrique en tubes à essais les quantités de vitamine C (!) présentes dans divers fruits et jus frais, produits de l’agriculture locale. C’est une occasion unique pour le consommateur de mesurer lui-même la teneur exceptionnelle en vitamines indiquée sur l’étiquette d’un jus de cerise pays !

Quelques photos de l’atelier

1 commentaire

  1. Pradeu Répondre

    Bravo!!!!!!!!!!!!!!!!!! Comment magner sainement en respectant notre nature…………………… Bravo!

Laisser un commentaire